Actualités > AG Bois des Alpes : une preuve par 4 réussie

AG Bois des Alpes : une preuve par 4 réussie

.

Programmée le 7 juillet, à Beaumont-lès-Valence, dans la Drôme, l’assemblée générale de Bois des Alpes, a réuni une fois de plus un large public. Près de 80 acteurs des territoires Rhône-alpins et de PACA,  chefs d’entreprises, architectes, élus, représentants des collectivités, se sont retrouvés et ce malgré une chaleur écrasante.

« Construire avec du bois local, quels bénéfices pour le territoire et ses acteurs ? » s’est traduite par une démonstration chiffrée de l’intérêt que représente pour tous les acteurs, le recours à la ressource locale dans la construction bois.

Le colloque Bois des Alpes a fait la preuve par 4 d’une démarche gagnant-gagnant.

Après avoir clôturé la partie statutaire, signé la convention de partenariat avec le CIBC, représenté par son trésorier Pierre Basso de Marco, Daniel Bignon, président de Bois des Alpes a offert la parole au vice-président du Conseil départemental de la Drôme en charge des Bâtiments et des transports Christian Morin.

Celui-ci s’est appuyé sur  la présentation succincte de la construction du collège de Beaumont-les-Valence conçu par Chabal Architectes et qui a mobilisé 900 m3 de bois certifié BOIS DES ALPES et fait intervenir six entreprises certifiées, les charpentiers SDCC et Traversier, les scieurs Bois du Dauphiné, Blanc et Eymard et le lamelliste Colladello pour dévoiler la politique de la construction publique en faveur de la filière bois drômoise.

En préambule du débat Daniel Bignon a souhaité rappeler que la réussite des actions locales en faveur de la construction bois demande avant tout un changement de posture.

Puis, sous la houlette d’Antoine Elineau, administrateur de l’association, transformé pour l’occasion en monsieur loyal, les intervenants ont illustré de manière chiffrée les principes de la preuve par 4.

Ainsi, Claire Pestourie, chargée de mission Réseau bâtiments pilotes et Benjamin Mermet, prescripteur bois construction FIBRA, en quantifiant les avantages du bois à la construction et à l’utilisation ont fait la preuve de Croire en nos richesses locales.

Andréa Spoöcker architecte, conférencière spécialisée sur le Vorarlberg, avait choisi les mots clefs – Penser global, agir local, investissement sur l’avenir, rentabilité à moyen et long termes, circuits courts, réorienter les stratégies –  et un exemple de retour sur investissement d’un bâtiment écologique du Vorarlberg pour insister sur l’importance de Changer nos habitudes.

Pour illustrer la partie Quantifier ensemble ce que nous avons à gagner, Jérôme Huet, expert en évaluation et valorisation des retombées économiques BIOM a, quant à lui, présenté la plus-value territoriale du recours aux circuits courts, par une série d’exemples  percutants  en termes de retombées économiques, environnementales et sociétales (impacts directs, indirects, induits) et vision globale.

Pour la dernière preuve, Rassembler le trio décisionnel, les représentants des entreprises du Bois, -SDCC (David Bosch), Scierie Blanc (Frédérique Blanc) – , de  la maîtrise d’œuvre – l’architecte Enri Chabal – et de la maîtrise d’ouvrage, Christian Morin, ont insisté sur l’organisation d’un partenariat solide entre les différentes parties prenantes et la constitution de grappes nécessaires pour  dans la réussite d’un projet et créer la confiance.

« Construire une économie autour de l’utilisation locale du bois local, contribuer à créer une chaîne de valeur optimale entre ressource bois et produit fini sont tout à fait possible ; nous vous l’avons démontré ; c’est à vous de jouer et de reprendre la balle au bond », déclara Daniel Bignon pour conclure ce colloque.

Jean-Luc Sandoz donna le « La » final par un show de quelques minutes durant lequel le président d’Ecotim analysa la conjoncture avec humour.

La journée s’est poursuivie par la visite guidée du collège par Enri Chabal et un très agréable moment de convivialité autour de quelques produits du terroir.

Powered by WordPress | Designed by: Virtual Server Hosting | Thanks to Best CD Rates, Wicked Eugene and Registry Booster Review